Source: https://www.cnews.fr/france/2020-05-19/paris-la-detection-du-coronavirus-dans-les-eaux-usees-passe-la-vitesse-superieure

Deux semaines après le début du déconfinement, certains chercheurs tablent sur les eaux usées pour protéger les Françaises et les Français. Explications.

Les eaux usées permettront-elles de protéger la France contre une seconde vague de coronavirus ?

Plusieurs scientifiques du projet Obépine, qui regroupe notamment Eau de Paris, le Siaap (Syndicat interdépartemental pour l’aissainissement de l’agglomération parisienne) et l’IRBA (Institut de recherche biomédicale des armées) ont peut-être trouvé une technique pour lutter contre le coronavirus Covid-19.

En analysant l’état des eaux usées ces chercheurs sont en mesure de comprendre la façon et la vitesse dont le virus se propage, au moins à échelle locale et potentiellement à échelle nationale. “La technique est assez simple et existe déjà pour chercher des virus et d’autres pathogènes dans les eaux usées”, explique l’un des spécialistes, expert en génie sanitaire et membre de l’Académie des technologies.

“L’analyse se fait par PCR, comme pour les tests de dépistage virologique et permet de détecter des quantités infimes de matériel génétique de virus dans l’eau”, poursuivent les experts. Parce que le virus s’attaque aussi aux organes digestifs, il laisse des traces dans les eaux usées. En remontant les données récupérées, il pourrait donc être possible d’identifier les malades, y compris asymptomatiques.