Présentation du Réseau Obépine

Le consortium Obepine est né en Avril 2020 sous l’impulsion du Comité Analyse, Recherche et Expertise (Care) Covid-19 qui a incité trois groupes de recherche qui avaient proposé d’analyser les eaux usées comme outil de surveillance épidémiologique à travailler ensemble pour un objectif de plus grande ampleur. Ces équipes constituent aujourd’hui le Comité de Coordination et d’Orientation Scientifique d’Obepine.

Après une phase sur fonds propres, le projet a été financé par Sorbonne Université, le CNRS et une première subvention du MESRI. Ceci nous a permis de suivre, depuis plusieurs mois, une trentaine de stations représentées en vert sur la carte. Des prélèvements bihebdomadaires sont réalisés et analysés avec des résultats venant sous 48h environ. D’autres stations identifiées en rose sur la carte sont en cours d’intégration et l’objectif, fixé par une lettre de mission du MESRI, accompagnée d’une dotation plus importante, est d’avoir un réseau dynamique et hiérarchique (sur tout le territoire incluant l’outre-mer) de 150 stations.

Il y a plus de 20 000 stations d’eaux usées sur le territoire national et l’extraction de seulement 150 stations pour la surveillance implique de créer un sondage, similaire à celui qui peut exister pour des élections, mais bien sûr basé sur un réseau d’informations statistiques différentes. Cette proposition repose sur des données de tourisme, d’aire d’influence entre villes et régions comme on l’a visualisé sur la carte suivante.

Un des résultats phare qui permet de bien mettre en évidence l’aspect quantitatif (et pas seulement qualitatif) de ces analyse est la carte suivante qui montre sur un même graphique les évolutions du nombre de malades (à différents stades) et celui de la concentration en virus dans les eaux usées sur la région Ile de France.

LEGAL

Mentions légales

 

 

CONTACT

ccos@reseau-obepine.com

Sorbonne Université

4 place Jussieu, 75252 Paris  Cedex 05

Boîte courrier 187